Le shampoing solide fait de plus en plus parler de lui, et pour cause ! Il n’a que des avantages. Pour ma part, il y a eu un « avant » et un « après » shampoing solide. C’est pour cette raison que j’ai eu envie de lui dédier tout un site web. Conseils, avis sur les produits du commerce, recettes de fabrication pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans le DIY, j’espère parvenir à traiter de ce sujet de la façon la plus exhaustive possible. L’objectif ? De beaux cheveux au naturel !

shampoing solide

Qu’est-ce qu’un shampoing solide ?

De loin, le shampoing solide ressemble beaucoup à un savon. Il peut prendre la forme d’un galet, d’un cannelé, d’une fleur… on en voit surtout dans les magasins bio et sur internet sur certaines boutiques spécialisées.

Il en existe de plusieurs types. Certains sont véritablement des savons puisqu’on a eu recours à une saponification à froid pour les fabriquer. D’autres sont conçus à base de tensio-actifs doux, souvent dérivés de l’huile de coco.

Quelle que soit la méthode utilisée, le shampoing solide se compose de poudres de plantes qui vont avoir une action lavante ou bénéfique sur nos cheveux. Argile, Rhassoul, Sidr, Shikakaï, poudre d’Orange ou de Guimauve… Les possibilités sont nombreuses et permettent de s’adapter à tous les types de cheveux.

Les avantages du shampoing solide

Le shampoing solide est une solution naturelle, idéale pour réduire son impact sur l’environnement. Il permet aussi de faire des économies. Explications.

Petit résumé des avantages

  • Moins asséchant pour les cheveux
  • Des ingrédients plus sains
  • On utilise moins de produit
  • Il est très efficace !
  • Il est économique : il équivaut à 3 bouteilles de shampoing
  • Moins de bouteilles en plastique
  • Facile à fabriquer pour celles qui voudraient se lancer

Le seul inconvénient que j’ai trouvé est qu’il est encore un peu difficile d’en trouver dans les grandes surfaces.

Une solution économique

Si ce n’est pas forcément ce qui nous motive de prime abord, c’est tout de même une solution économique. Souvent, on hésite à sauter le pas car les produits de qualité, meilleurs pour l’environnement et pour notre santé, sont moins accessibles financièrement que leurs homologues disponibles en grande surface.

Bonne nouvelle ! Si vous prévoyez de troquer votre bouteille de shampoing pour un shampoing solide, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’augmenter votre budget cosmétique.

Il dure plus longtemps

Pourtant, le shampoing solide est plus cher à l’achat qu’un shampoing liquide. Où est l’erreur ? Il n’y en pas ! Plus concentré en principes actifs, il permet aussi de faire plus de lavages. On estime qu’un seul pain de shampoing équivaut à trois bouteilles de 250ml.

un shampoing solide = 3 bouteilles de 250ml

Bien sur, certains d’entre eux tiendront plus longtemps que d’autres. C’est un point que nous ne manquerons pas de comparer sur ce site. Pour vous donner cependant un ordre idée, un shampoing solide fera entre 80 et 100 lavages. Ensuite, tout dépend de la longueur de vos cheveux et de la quantité dont vous avez besoin.

Note : pour ma part, l’économie vient aussi du fait qu’il m’a permis d’espacer les lavages. J’ai des cheveux à tendance grasse. Après plusieurs tentatives infructueuses pour diminuer la fréquence de mes shampoings, ô joie, je peux enfin ne les laver que deux fois par semaine.

Avez-vous dit après-shampoing ?

Certains produits ne nécessitent pas forcément l’application d’un après-shampoing. Pour ma part, je n’en utilise plus du tout depuis que je suis passée au shampoing solide qui est beaucoup moins asséchant. Si on peut se passer aussi d’après-shampoing, cela représente une belle économie. Et puis, simplifier sa routine, ça a parfois du bon !

L’indispensable d’une salle de bain zéro déchet

Si, comme moi, vous vous acheminez doucement vers le zéro déchet, le shampoing solide est sans doute l’une des transitions les plus faciles à mettre en oeuvre. Dans ma salle de bain, ça a été la troisième étape, après l’arrivée des cotons lavables et de la brosse à dent à tête interchangeable. J’espère pouvoir passer bientôt au dentifrice solide, mais c’est un autre sujet !

Avec le shampoing solide, plus de bouteilles en plastique. Pour un shampoing solide acheté, c’est trois bouteilles que vous ne jetterez pas à la poubelle. Et si vous optez pour une version faite maison, vous réduirez aussi les emballages ! Il vous suffira d’investir dans une petite boite à savon qui vous permettra d’emmener votre shampoing partout avec vous. Pour ma part, je laisse le mien dans le porte-savon de la douche.

Si vous achetez votre shampoing solide dans le commerce, votre produit sera surement vendu avec un emballage malgré tout. Néanmoins, certains sont emballés dans de petits étuis en carton. C’est toujours mieux qu’une bouteille en plastique qui ne pourra pas être recyclée à 100%.

Il est super pratique !

Le shampoing solide est l’allié des voyageuses, surtout celles qui comme moi sont adeptes des vols économiques. Si vous prenez l’avion, vous ne serez pas obligée d’emporter une petite miniature de 100 ml dans votre valise cabine. Mine de rien, c’est assez pratique !

Une solution plus saine et plus naturelle

Le shampoing solide est plus sain, car il contient des ingrédients généralement plus doux et plus naturels. Attention, ça ne veut pas dire que tous les shampoings que vous achèterez seront 100% naturels. Il reste toujours préférable de bien lire les étiquettes !

Les tensio-actifs

Qui dit shampoing solide ne dit pas forcément absence de tensio-actifs. Certains, comme le shampoing solide douceur de chez Druydès, n’en ont pas dans leur composition, mais c’est loin d’être la norme.

Cela dit, les shampoings solides sont souvent composés de tensio-actifs beaucoup plus doux, dérivés de l’huile de coco (SCI). Ils ont donc l’avantage d’être moins asséchants pour les cheveux que les tensios-actifs des shampoings classiques, et moins irritants pour votre cuir chevelu. Le SCI, même si son procédé de fabrication reste polluant (comme beaucoup de procédé industriel malheureusement), est tout de même biodégradable, ce qui n’est pas le cas des agents moussants cités ci-dessous.

Les tensio-actifs à éviter

  • Sodium Laureth Sulfate (SLS)
  • Sodium Lauryl Sulfate (SLS)
  • Ammonium Lauryl Sulfate (ALS)
  • Sodium Lauryl Sulfoacetate
  • Sodium Myreth Sulfate

Pour ma part, je tolère très bien le SCI. Je l’utilise dans mes recettes de shampoing solide. Toutefois, il est parfaitement possible de se procurer des galets sans SCI. La marque Druydès, par exemple, l’a remplacé par le SLMI, dont la fabrication est plus respectueuse de l’environnement.

Quant aux shampoings solides qui sont saponifiés à froid, ils ne contient pas du tout de tensio-actifs.

Des poudres bienfaitrices

Je pense que l’un des atouts du shampoing solide, c’est la quantité d’actifs qu’il contient. Dans mes recettes maison, la moitié des ingrédients a été sélectionnée par mes soins pour répondre aux besoins de mes cheveux. J’utilise par exemple de la poudre de rhassoul, de l’hydrolat de sauge, de l’huile végétale de noisette et de l’huile essentielle de lavande pour leur action séborégulatrice. Quand je vois les quantités infinitésimales de principes actifs contenus dans les shampoings du commerce, je me dis qu’il me serait impossible de faire marche arrière.

Poudres, huiles essentielles, huiles végétales… les adeptes du fait-maison pourront les combiner jusqu’à obtenir un shampoing personnalisé, parfaitement adapté à la nature de leurs cheveux.

Comment utilise-t-on un shampoing solide ?

Avant de se lancer et d’utiliser pour la première fois un shampoing solide, on a souvent quelques appréhensions. Mes cheveux seront-ils vraiment bien lavés ? Le produit moussera-t-il suffisamment ? Comment l’appliquer ?

En réalité, le shampoing fonctionne très bien. La première fois, j’avais un léger doute. Mes cheveux sont très épais : la mousse est pour moi une condition sine qua none ! Il y a longtemps, j’avais voulu fabriquer mon propre shampoing liquide et les résultats n’avaient pas vraiment été au rendez-vous. Sans mousse, j’étais obligée d’utiliser énormément de shampoing à chaque lavage pour nettoyer correctement ma tignasse.

Avec le shampoing solide, je n’ai jamais eu de soucis. Son utilisation est très instinctive. Il suffit d’humidifier sa chevelure au préalable, puis de frotter doucement le galet sur son crâne. De la mousse se forme rapidement. Ensuite, il n’y a plus qu’à la répartir sur l’ensemble de ses cheveux et à bien masser votre cuir chevelu. Après le rinçage, vous pouvez faire un après-shampoing, mais ce n’est pas du tout obligatoire. Le mieux est de tester sans dans un premier temps.

Inutile de faire un deuxième shampoing ! Un seul suffit. Sinon, vous risquez d’agresser votre cuir chevelu et de stimuler la production de sébum.

Que contient un shampoing solide ?

Plusieurs ingrédients rentrent presque systématiquement dans sa composition :

  • L’agent moussant : c’est le fameux tensio-actif
  • Une phase aqueuse : eau ou hydrolat
  • Une phase huileuse : huiles végétales
  • Des poudres de plantes ou des argiles

On trouve ensuite des produits avec ou sans huiles essentielles. Si vous les tolérez bien, les huiles essentielles apporteront des propriétés supplémentaires au shampoing solide.

Si vous êtes allergique aux huiles essentielles, rassurez-vous, on trouve beaucoup de shampoing solides qui n’en contiennent pas. Les produits « sans huiles essentielles » peuvent donc très bien être utilisés par les femmes enceintes et par les enfants.

Certains seront de fabrication artisanale, vegan, non testés sur les animaux, bio… Tous les shampoings solides ne se valent pas, mais on est quand même dans une démarche de limiter son impact sur l’environnement. Faire le choix de ce produit répond souvent au besoin de consommer plus responsable.

Ce que le shampoing solide ne contient pas

Généralement, le shampoing solide a une formulation plus simple et plus naturelle. Il ne contient donc pas de paraben, de silicone ou de sulfate. Une fois qu’on y a goûté, on peut difficilement sans passer ou revenir aux compositions « cracra » que l’on trouve dans le commerce. Le mot d’ordre ? Soyons exigeantes ! C’est peut-être le meilleur moyen de faire avancer les choses.

Les marques qui commercialisent des shampoings solides

On peut fabriquer son shampoing solide maison, mais les produits du commerce sont très pratiques lorsqu’on manque de temps, ou que l’on a tout simplement pas envie de s’amuser à faire chauffer un tensio-actif au bain-marie !

Personnellement, je suis passée par une phase pendant laquelle je voulais tout faire moi-même. J’ai fini par faire des choix, car je ne m’en sortais plus. A force de jongler entre toutes mes préparations, j’avais même perdu l’envie de fabriquer mes cosmétiques. Aujourd’hui, je fabrique mes produits ménagers et mon shampoing solide (c’est déjà pas mal!). Pour le reste, on verra plus tard.

Quoi qu’il en soit, les shampoings du commerce peuvent servir de test. Si le fait-maison vous tente, essayez quelques produits tout-faits avant d’investir dans le matériel pour les fabriquer. On ne sait jamais !

Liste des marques de shampoing solide

  • Bélice
  • Douce nature
  • Druydès
  • Lamazuna
  • Les savons de Joya
  • Lush
  • N.A.E.
  • Route mandarine
  • Savonnerie Champagne
  • Savonnerie La Dryade
  • Savonnerie Les Essentiels 
  • Secret de Provence

Sur ce blog, je publierai régulièrement mon avis sur les shampoings solides ces différentes marques et leurs produits. Si vous avez l’occasion de tester certains de ces produits, n’hésitez pas à me faire part de vos retours d’expérience. Nos appréciations peuvent être différentes, car nous n’avons pas toute la même nature de cheveux. Certaines seront aussi plus sujettes aux allergies ou aux démangeaisons que d’autres.

Pourquoi un site sur le shampoing solide ?

Parce que je suis passionnée par l’univers des cosmétiques naturels, par le fait-maison et que je sensible aux questions environnementales, le shampoing solide s’est imposé dans ma salle de bain comme une évidence.

Après avoir testé plusieurs marques et m’être lancée dans le DIY, j’ai eu envie de partager mon expérience. Partager toutes ces informations que j’ai pu glaner à droite à gauche, partager toutes ces recettes testées et approuvés (ou pas). Je publierai régulièrement mes dernières trouvailles, mes réflexions, mes recettes. J’espère ainsi répondre aux questions que vous vous posez. Et si, à mon échelle, je peux contribuer un tout petit peu à votre transition vers le naturel, j’en serais extrêmement fière !

>> Retrouvez également tous mes conseils pratiques dans cette rubrique.

Contactez-moi !

Si vous avez des questions au sujet de mes articles, n’hésitez pas à me laisser des commentaires dans la zone prévue à cet effet (en bas de page). Je vous répondrai aussi vite que possible. Cela me permettra aussi d’étoffer mes publications pour répondre au mieux à vos besoins.

Vous pouvez aussi me contacter directement par email à l’adresse contact@mon-shampoing-solide.com. J’aurais toujours grand plaisir à parler shampoing solide avec vous.